Les Transactions Comportementales Symboliques (TCS).

 

Notre vie serait un paradis si elle n'était envahie par les émotions négatives.

Colère, inquiétude, frustration, jalousie, incompréhension nous accompagnent presque quotidiennement. La plupart du temps, nous estimons n’être pas responsables de nos émotions négatives. Le responsable semble être la société, notre prochain, l’autre, le partenaire.

Dans le couple, une fois passé l’ivresse du début, les émotions négatives que nous cause notre partenaire sont fortes, et cela, d’autant plus que la relation est passionnellement intense.

En réalité, les émotions négatives que nous ressentons vis à vis de nos collègues de travail, amis, voisins, famille et surtout notre partenaire sont presque toujours alimentées par l'énergie sexuelle qui est en nous.

C'est cette énergie sexuelle sous-jacente qui intoxique notre comportement et les perceptions que nous avons de nous-même et de l’autre.

Notre vie consciente est ainsi douloureusement perturbée par une énergie sexuelle déviée.

Les Transactions Comportementales Symboliques redirigent l'énergie sexuelle vers sa vraie destination : le corps. Elles libèrent ainsi l'ego des élément qui l'encombrent. Elles permettent l’apaisement de l'ego et une harmonisation du couple.

Les TCS sont une méthode réservée au couple.

Les modalités d'application sont déterminées par le couple lui-même et pratiquées librement.

 

 

Principes généraux

 

 

L’énergie sexuelle qui est en nous est considérable. Une partie est utilisée par le corps pour les rapports sexuels normaux. Une autre partie reste en nous et imprègne notre être et colore nos pensées et surtout nos émotions.

Lorsque l’énergie sexuelle passe dans nos émotions, elle produit quelquefois des émotions positives : nous sommes alors dans une ivresse amoureuse intense et très agréable. Le reste du temps, l’énergie sexuelle fabrique des émotions négatives qui sont aussi intenses que l’attraction sexuelle du couple est forte. Nous souffrons ainsi d’autant plus que le lien qui unit le couple est fort.

De ce fait, nous pouvons facilement quitter un partenaire qui ne nous fait pas souffrir et nous ne pouvons quitter celui qui nous fait souffrir

 

Pourquoi cette création d’émotions négatives ?

L’attraction sexuelle qui nous unit à notre partenaire nous rend dépendants l’un de l’autre.

Pourtant, nous continuons à nous penser seuls et autonomes. L’attraction sexuelle demande ainsi pour être vécue consciemment un ego ouvert à l’autre, et nous ne lui offrons pourtant qu’un ego fermé à l’autre (qui s’estime indépendant) qui ne peut lui convenir.

L’amour que l’on est vit se retrouve, dans cet ego fermé, comme un fauve en cage. Il devient fou. Tout ce qu’il perçoit devient source de souffrance, c’est à dire source d’émotions négatives.

 

Qu'est ce qu'un ego ouvert ?

Dans la vie, au travail, en société, homme ou femme, nous sommes autonomes. Nous devons nous penser ainsi. Mais en amour, nous ne sommes plus autonomes et nous ne pouvons plus nous penser ainsi.

L’ego ouvert convient à la relation amoureuse. Il intègre que, dans l’amour, on est fondamentalement incomplet. Mais en quoi sommes nous incomplets ? En quoi un homme a-t-il besoin d’une femme et en quoi une femme a-t-elle besoin d’un homme ?

Globalement, l’un offre ce dont l’autre a besoin. Ces transactions transposent dans notre univers comportemental les rapports qui se nouent, à l’échelle microscopique, entre le spermatozoïde et l’ovule.

L’ego ouvert intègre ces mêmes rapports à notre échelle (macroscopique) en en reproduisant la structure.

 

Comment interviennent les TCS ?

Les TCS créent artificiellement un ego ouvert chez les deux partenaires. Cet ego ouvert créé artificiellement rencontre les pulsions sexuelles qui retrouvent, grâce à lui, un terrain d’expression conformes à leurs natures.

Les pulsions sexuelles sont libérées de leur prison et il s’ensuit un apaisement des émotions négatives.

 

L’apaisement est-il immédiat ?

Il peut être immédiat ou progressif. Il intervient dès qu’un ego ouvert parvient à se substituer à l’ego fermé c’est à dire dès que l’ego fermé est contraint, d’une façon ou d’une autre à quitter la place. Cet instant est le seuil de résistance consciente (SRC ou seuil 1).

 

Les TCS sont elles toujours efficaces ?

Les TCS échouent si elles ne parviennent pas à franchir le SRC. La durée d’action joue là un rôle essentiel.

Mais elles échouent aussi si aucun ego ouvert ne parvient à se substituer à l’ego fermé disparu. Dans ce cas, les TCS sont excessives et inappropriées au couple en question. Elles sont au delà du seuil de résistance globale du couple (SRG ou seuil 2).

Les TCS sont donc efficaces si elles peuvent se placer entre les seuils 1 et 2.

 

Comment déterminer les TCS ?

Les TCS doivent être soigneusement déterminées par un entretien préalable avec le couple en question.

Du bon déroulement de cet entretien découle la réussite ultérieure des TCS.

 

Quelle est la difficulté principale des TCS ?

Les TCS interviennent dans un domaine inaccessible à l’ego conscient (domaine paraconscient). Elles ne sont perceptibles qu’à travers l’expérience directe. Même expérimentées concrètement et incontestablement, elles restent parfaitement incompréhensibles pour l’intellect.

 

Comment pratiquer les TCS ?

Idéalement, les TCS se pratiquent librement par le couple lui-même selon ses besoins. Un coaching initial est toutefois possible.

Pour toute information, contactez

Sylvie Berrin

06 84 60 50 61

sylviebrerrin@free.fr

retour

-